Connaissance

Etablir le budget

Un budget en soi a une utilit√© limit√©e si on ne sait pas comment l'√©tablir dans la vie quotidienne. Un budget solide est sans aucun doute un outil essentiel pour contr√īler ses finances et atteindre des objectifs financiers √† long terme. Cependant, il ne s'agit pas seulement d'√©crire des chiffres et de d√©finir des cat√©gories - la mise en pratique dans la vie quotidienne joue un r√īle d√©cisif.

 

De quoi s'agit-il ?

  • Votre budget ne s'√©quilibre jamais √† la fin du mois ?
  • Vous vous demandez toujours o√Ļ va l'argent ?
  • Vous ne savez pas pourquoi votre budget ne s'√©quilibre pas ?

Budgetisation efficace : Conseils pour une gestion financière équilibrée?

Le budget est établi, vous avez un aperçu des revenus et des dépenses, et il est possible de voir si vous pouvez encore économiser quelque chose à la fin du mois.

Cependant, il sera encore nécessaire d'apporter des adaptations et des économies pour que le budget s'équilibre et éviter ainsi de se retrouver dans le négatif.

Mais pourquoi le budget ne s'équilibre-t-il jamais vraiment à la fin du mois ? Une question légitime !

Un budget se compose de frais fixes qui, comme son nom l'indique, se situent toujours dans une certaine fourchette de d√©penses. Cependant, les co√Ľts du m√©nage et les d√©penses personnelles varient d'un mois √† l'autre. De plus, des factures irr√©guli√®res telles que les assurances ou la taxe Serafe surgissent, qui sont souvent difficiles √† pr√©voir. Ces surprises peuvent rapidement entra√ģner un manque de visbilit√©. Il est donc tr√®s important de r√©partir strat√©giquement votre argent disponible.

Il est recommand√© d'attribuer les diff√©rents postes budg√©taires √† des "comptes" ou √† des "th√®mes". Le mod√®le de budget de l'association fa√ģti√®re Budget-Conseil Suisse le propose d√©j√†. Les quatre sous-divisions budg√©taires suivantes suffisent pour mieux ma√ģtriser le budget et le respecter :

  1. Ordres permanents / factures mensuelles
  2. Dépenses ménagères / dépenses personnelles
  3. Provisions pour factures irr√©guli√®res incluant les imp√īts
  4. √Čpargne

À l'ère moderne, il est plus simple de travailler avec deux comptes bancaires ou postaux pour les paiements et un compte d'épargne. Voici les points à prendre en compte :

  1. Les revenus sont versés sur votre compte salaire.
  2. Le compte salaire permet de payer tous les ordres permanents et les factures mensuelles telles que internet, téléphone portable, etc.
  3. Le montant calculé pour les factures irrégulières (provisions) reste également sur le compte salaire, afin que lorsqu'une facture irrégulière telle que l'électricité ou une assurance, vous puissiez la payer à partir du compte salaire.
  4. Les d√©penses pour le m√©nage et pour vos effets personnels sont transf√©r√©es sur le deuxi√®me compte de service, votre compte "m√©nage". Tout ce dont vous avez besoin pour vivre, comme la nourriture, les loisirs, etc., est pay√© √† partir de ce compte au cours du mois. Il est possible qu'il reste quelque chose √† la fin du mois, ou que vous devrez peut-√™tre puiser dans les provisions juste avant la paie. Le compte "m√©nage" varie chaque mois. Parfois, il reste de l'argent et parfois pas. Sil manque de l'argent sur ce compte "m√©nage", il est possible de retirer de l'argent du compte d'√©pargne mais de mani√®re consciente. Le compte de salaire est r√©serv√© exclusivement aux factures. Apr√®s quelques semaines, il est possible que vous vous rendiez compte que le budget "m√©nage" doit √™tre revu car il y a toujours trop peu ou trop d'argent √† la fin du mois.
  5. Enfin, si votre budget le permet, vous disposez d'un montant d'épargne que vous pouvez verser sur un compte d'épargne.

Ce modèle fonctionne également avec un seul compte de salaire et un compte d'épargne. Pour cela, vous pouvez simplement retirer le montant destiné au ménage en espèces au début du mois.

Si vous avez du mal √† respecter votre budget mensuel en g√©n√©ral, mais que vous n'avez pas d'argent suppl√©mentaire, il pourrait √™tre recommand√© de diviser le budget en montants hebdomadaires pour mieux contr√īler les d√©penses. Prenez par exemple votre budget mensuel de 800 francs et divisez-le par 4,3 semaines (nombre moyen de semaines par mois). De cette fa√ßon, vous avez une id√©e claire que vous ne devriez pas d√©penser plus de 186 francs par semaine.

Vous pouvez voir à quoi peut ressembler une répartition des comptes dans le graphique suivant :